Initiative Haute Vallee de l'Aude -HVAI
PLATEFORME INITIATIVE
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
search_left
SIGNATURE CONVENTION AG2R LM +45
Vign_20180626_165015
 
26 JUIN 2018
Vign_Resized_IMG_20180626_165005_775

Publié le 28/06/2018 à 03:49,  Economie

 Les félicitations de Louis Schweitzer

Pierre Vergé, Président de l’association Initiative Haute Vallée recevait dans les salons de Sieur d’Arques, Louis Schweitzer (ancien patron du groupe Renault de 1992 à 2005), aujourd’hui président national des 227 associations Initiative, premier réseau national d’associations de prêts d’honneur à 0 % et d’accompagnement des créateurs d’entreprises.


Beaucoup de monde dans cette grande salle pour recevoir cet ancien grand patron du Cac 40, Président d’Initiative France, pour cette rencontre inédite. 


Localement, Initiative Haute Vallée est devenue la première structure d’accompagnement et de financement des créateurs. 
Ce qui a séduit Louis Schweitzer dans l’association limouxine, après avoir précisé qu’il ne se déplaçait que très peu hors des murs franciliens et de la capitale : « Le taux de croissance à 30 % de votre plateforme m’a intrigué, son taux de pénétration de 16 % du territoire est assez impressionnant, IHVA fait vraiment un excellent travail et sait le faire savoir. La notoriété est utile pour créer des partenariats. Les partenariats avec AG2R La Mondiale et EDF sont extrêmement valorisants. En réfléchissant j’avais finalement bien des raisons de venir ici. Cette plateforme est un exemple aussi, avec son réseau d’anciens bénéficiaires. »
Pour finir l’ancien patron de Renault à préciser qu’Initiative : « c’était 16 000 bénévoles et 900 salariés en France. »

PARTENARIAT 2018
Vign_2018-06-26-ihva-640


Initiative Haute Vallée de l'Aude :

Renouvellement du partenariat avec EDF  Agence "Une Riverie ,un territoire" en présence de Louis SCHWEITZER, Président d’Initiative France lors d’une remise de chèque à des bénéficiaires : de bons résultats pour la plateforme soulignés par le Président

 
REMISE AVRIL 2018
remise avril 2018
vign3_30706227_1004243103056645_7706881490511986688_o
remise Avril 2018
vign3_30725814_1004243309723291_8660818706483380224_o

vign3_30713571_1004243286389960_8503190241329283072_o

vign3_30704560_1004243119723310_5394502524621291520_o

vign3_30703697_1004243149723307_1963520711129563136_o
 
INITIATIVE HVA soutient l'economie
Vign_20180323_094329

 

Aider et accompagner de nouvelles entreprises sur le territoire, c'est le rôle principal dévolu à l'association Initiative haute vallée de l'Aude (HVAI).

Hier , jeudi 22 mars 2018, le president de l’association a remis les chèques aux nouveaux porteurs de projet:
Remise de prêts d’honneurs pour 9 Entreprises :

Soit 15 prêts Pour un montant de 105 100 € 
Prêt 1/2-M. Robert PIBAROT et M. Elvis GUERRI Création d’une entreprise de TRAVAUX PUBLICS à Caudeval
Prêt 3/4 -M. Eric BENEDAN et Mme Céline BENEDAN
Développement restaurant « LA TAVERNE » à Limoux
Prêt 5/6-M.Paul BAYLISS et Mme Jayne BAYLISS
Développement « BRASSERIE DU QUERCOB »à Puivert
Prêt 7-M.Sylvain DELCROIX Reprise du Café « LE RELAIS OCCITAN » à Espéraza
Prêt 8/9-Mme Sandra ALEPUZ Reprise de l’épicerie « arc en ciel » à Campagne/Aude
Prêt 10/11-M.Mohammed SALHI Création d’une entreprise d’imagerie aérienne à Limoux
Prêt 12/13-M.Gerard Villalba - Création du bar/restaurant « L’échoppe Espagnol » à Pieusse
Prêt 14-M.Axel DAVERTON Création de la carrosserie Daverton à Couiza
Prêt 15- M. Axel IGLESIA et M.Jean Christophe VOLAND
Création entreprise de traitement de l’eau et assainissement « AJC » à Camurac

 
Vign_201806240994-full
L'Échoppe Espagnole la nouvelle adresse
Vign_f8ac12f6ba7d44911569aa11a757b155_w450

LA TAVERNE DEVIENT L'ECHOPPE ESPAGNOLE 

C'est le nom du nouveau bar restaurant qui a ouvert ses portes à Pieusse, en lieu et place, de la Taverne. Les clients l'ont découvert ce jeudi 14 juin, L'inauguration officielle se fera au lendemain des fêtes d'été, ce dimanche 24 juin en fin d'après-midi. L'animation musicale sera assurée par le groupe Inégal.

Le concept voulu par le propriétaire Gérard Villalba, se veut autour d'une ambiance conviviale et décontractée et sans chichi. Ce sera un mix bar restaurant bodega. Pour cela, il s'est entouré de deux personnels dont le cuisinier Don Juanito. L'échoppe sera ouverte tous les jours de 7 à 22 heures. Les week-ends, une animation sera proposée par une scène ouverte sur laquelle tout musicien ou chanteur pourra se produire librement.L'établissement offrira également à la population un dépôt de pain et de journaux.La particularité du concept sera aussi que tout élément du décor mis en place, pourra être acheté par le client.

 
REMISE DU 20 MARS 2014
Vign_201403221565-full

Limoux. HVAI : des prix et la grogne de P. Vergé

Publié le 22/03/2014 à 03:52, Mis à jour le 22/03/2014 à 08:01 économie

Les 10 lauréats sont tous repartis avec un ou deux chèques pour faire face aux premières dépenses./ Photo DDM, F.P.

Ce devait être une remise de prêts consensuelle, rituelle et tranquille faite en l'honneur d'une dizaine d'entrepreneurs locaux qui reçoivent de petites sommes rondelettes sous forme de jolis chèques, une avance de trésorier non négligeable , de la part de la dynamique association Initiative haute vallée de l'Aude, qui récompense comme son nom l'indique des initiatives économiques dans le limouxin haute vallée,

 
REMISE DE CHEQUE DU 05/04/2013 
 AU SEIN DE LA SOCIETE ASTREASEED à LASSERRE DE PROUILLE
EN PRESENCE DES MEMBRES ,DES ELUS LOCAUX ,DES PARTENAIRES ET DES TECHNICIENS
Vign_DSC_5591_3_
L'ECOPOT
 Julien Boyer et ses deux employés s'activent à la fabrication de toilettes sèches. L'entreprise propose sept produits d'intérieur et un modèle de cabine plein air.

Julien Boyer a créé L’Ecopot en 2010. Son entreprise, basée à Conilhac de la Montagne, connaît une évolution remarquable. Elle a permis la création de deux emplois à mi-temps en 2013.Quand il n’est pas dans son atelier, à Conhilac de la Montagne, Julien Boyer parcourt les routes de France et de Navarre. Dans son camion tout neuf, il part à la rencontre du public dans les foires et salons écologiques. Son leitmotiv : «Rendons à la terre ce que nous lui empruntons !» Julien Boyer vend des toilettes sèches. Plus qu’un savoir-faire, l’artisan menuisier parle d’un engagement : «Je suis avant tout un utilisateur convaincu» et convaincant. Dans sa brochure, il s’applique à donner les «10 bonnes raisons» d’utiliser son produit. Le point numéro 3 semble stratégique. Derrière le titre «Économie financière», il est expliqué que la consommation d’eau vanne coûte en moyenne 230 € par an pour un foyer de quatre personnes. Artisan et fervent défenseur de la cause écologique, Julien Boyer se révèle être également, un véritable homme d’affaires. En effet, il sait parler aux clients, et même s’il souhaite avant tout responsabiliser son interlocuteur en lui demandant par exemple (point numéro 8) d’adopter «une gestion durable de ses déjections», il a su trouver d’autres arguments, fédérateurs pour le moins. Quand on touche au porte-monnaie !Julien Boyer s’est donc installé en avril 2010, sous le statut d’auto entrepreneur.
 Le 1er janvier 2013, il passait en entreprise individuelle. Une évolution qu’il doit à ses talents d’artisan, finement saupoudrés d’une communication pertinente. À peine montée, la boîte s’est vite dotée d’un site internet, touchant les particuliers, puis les collectivités.Bilan des courses, Julien Boyer a pu embaucher en 2013 deux salariés à mi-temps. Son entreprise créée de l’emploi.
 Soutenu par la chambre des métiers dès son installation, il a suivi à la lettre les préceptes chers à l’institution soit : le maintien d’activité en zone rurale.
 Après avoir touché plusieurs subventions l’an passé, il a pu bénéficier récemment d’un prêt d’honneur de 10 700 € ! D’où le camion tout neuf…
 Un coup de pouce signé Initiative Haute Vallée de l'Aude  qui lui a permis d’investir entre autres dans de nouvelles machines et de pérenniser les 2 emplois supplémentaires.

  L’Ecopot, tel est le nom de l’entreprise, semble avoir hérité d’un sacré caractère… «durable».
le chiffreLe chiffre : 500clients > en 2012. Julien Boyer a fabriqué 300 toilettes en 2012. Avec les produits dérivés, il a atteint la barre des 500 clients. L’Ecopot participera à la foire Bio de Couiza, les 3 et 4 août prochains.
Vign_201307232058-full
 
I.H.V.A SOUTIEN LES ENTREPRISES-REMISE DU 17 OCTOBRE 2013
Vign_201310201374-full
Claude Raynal, qui fut à l’origine de l’association  Initiative Haute Vallée de l'Aude , sorte de Père Noël qui débarque trois ou quatre fois par an, avec des chèques dans sa hotte pour aider les entreprises à s’installer, se moderniser ou transmettre leur patrimoine, doit être ravi.

En milieu de semaine dernière, son successeur Pierre Vergé a présidé la centième séance d’attribution des aides consenties à 0 % et dont les remboursements sont différés de 3 mois à 12 mois.

 Le jeune centenaire ne s’est jamais aussi bien porté, avec un fonds d’attribution totalisant 336 000 € pour l’année en cours, la perspective d’une dernière remise d’attribution avant la fin de l’année et la reconnaissance par le FSE, le Fonds européen, de l’action conduite par la structure limouxine.
Sa création voici vingt-trois ans est historique, on peut le dire, puisqu’elle fut la sixième initiative sur le plan national d’une organisation qui compte aujourd’hui 230plateformes.

 Les fonds mobilisés en provenance de la Caisse des dépôts et consignations, État, Europe, région, conseil général et communauté de communes, sont répartis par l’association HVAI à des commerçants, artisans, professions libérales, en complément d’un prêt bancaire et d’un apport personnel.

Les derniers bénéficiaires sont :
Robin et Jean-Luc Planel, de Couiza, Planel Paysages, il s’agit d’une transmission d’entreprise paysagère, 10 000 €; Géraldine Rossel, transfert du magasin Ysern d’Axat à Quillan, G’Ose, 10 000 €; Stéphane Perez et Karine Fanjeaux, Etap Auto et Centre Auto, vente de matériel auto à Limoux, 10 000 € (HVAI) et 15 000 € (Nacre) ; François Jovani et Romain Vidal, salle de sport Lim’Fit à Limoux, 10 700 €; Éric Sirven, reprise de l’auto-école Le Starter, 10 500 € (HVAI) et 6 000 € (Nacre), également à Limoux.
 
Vign_photo_remise_27_juin_2013

 

Limoux. 17 initiatives récompensées

Publié le 28/06/2013 à
03:45
économie

C’est un rituel qui forge le respect,
l’association Initiative haute vallée de l'Aude remet des prêts d’honneur à tous les
initiateurs de projets et créateurs d’entreprise du territoire du grand
Limouxin , haute vallée, soutenu par les collectivités locales les banques et
le conseil général et même l’Europe comme le soulignait son président hier à la
remise des chèques.
Les 17 heureux élus de cette session étaient Pierre Jammes
pour la reprise du salon de coiffure Excel Coiffure à Limoux, Frédéric Rivals
et Sébastien Péroni pour la reprise de la boucherie de Chalabre "l’Entrecôte", Denis
Fougère pour la création d’une société, Topographie à Magrie, Mmes Abatut et
Barbera à Quillan pour "la Jardinerie Occitane", Julien Boyer pour "l'Ecopot" à
Conilhac la Montagne, Marine Valois "Val’Optic" à Limoux, Brigitte Salvat et Serge Delayance pour la création du centre de formation Care à Limoux
et Lilian Sanchez et Mme Ragnère pour la création d’une chambre funéraire à Luc sur Aude. Chacun a reçu des chèques allant de 3 100 à 20 000euros.


La Dépêche du Midi

 
Vign_AG_2013_1

 



Initiative Haute-Vallée a pérennisé 3 129 emplois
Le 22 mai à 6h00 par B. C.

PHOTO/Photos Guillaume

Dernièrement, "Initiative
Haute-Vallée de l'Aude" a tenu son assemblée générale dans l'antenne de la chambre de commerce et d'industrie (CCI), à Limoux.
Pierre Vergé, son président, a établi le bilan de l'exercice écoulé en présence des élus locaux
et des responsables de l'association. Pour l'année 2012-2013, IHVA a généré 90
emplois dans l'arrondissement de Limoux, (qui compte huit communautés de
communes), soit, au total, trente entreprises financées. Cette réalisation a
été rendue possible grâce à la délivrance de quarante-deux "prêts
d'honneur IHVA" et à huit prêts d'État Nacre (Nouvel accompagnement à la
création et à la reprise d'entreprises). Le Nacre est un fonds d'État géré par
la caisse des dépôts et consignations et, bien sûr, par l'État. Les entreprises
aidées au cours du dernier exercice se répartissent de la manière suivante : 54
% concernent le commerce ; 29 % les cafés hôtels-restaurants ; 7 % les
industries ; 7 % les services aux particuliers ; et 4 % les transports.

Regret du président

Le fonds de fonctionnement de la plate-forme IHVA a
été financé par les huit communautés de communes de l'arrondissement (39 %) ;
la CCI (20 %) ; les banques (23 %) ; le NACRE (10 %), et les dons d'entreprises
(8 %). Depuis 1991, date de la création de l'association (alors dénommée
Haute-Vallée de l'Aude Initiative ; elle vient de changer son intitulé), les
emplois créés s'élèvent à 1347 ; les emplois sauvegardés à 1782 soit au total
3129 emplois pérennisés. Depuis vingt-deux ans, les prêts d'honneurs attribués
au porteurs de projets ont été financés par le Fonds européen de développpement
régional (Feder) émanant de l'Union Européenne (5 %) ; l'État (23 %) ; le
conseil régional (28 %) ; la caisse des dépôts (11 %) ; les banques et les
entreprises (8 %) ; et le conseil général (25 %). "Je regrette que la
chambre des métiers ne nous soutienne pas financièrement alors qu'on soutient
ses ressortissants", a déclaré Pierre Vergé, très sobrement, et sans autre
forme de commentaires. Les adhérents ont écouté attentivement l'énoncé des
statistiques.

 

 

Limoux. H VAI met l'initiative en tête
Publié le 10/05/2013 à 03:47 économie Partenaires et bénévoles pendant l'assemblée générale. Photo DDM

On avait l'habitude de la nommer HVAI (haute vallée Aude initiative) dorénavant il faudra l'appeler, Initiative haute vallée de l'Aude IHVA, et c'est certainement mieux ainsi tant l'initiative dans cette association loi 1 901 est le maître mot, sa vocation première.
Cette plateforme d'appui à la création d'entreprise des arrondissements de limoux souhaite augmenter sa notoriété et sa visibilité en créant une marque forte sur son identité, l'initiative.
 L'idée depuis sa création en mars 1991 est de donner un coup de pouce à tous ceux qui veulent faire naître une entreprise
15 bénévoles, un salarié, 10 administrateurs bénévoles sont au chevet de tous les dossiers d'aides qui leur sont proposés.
Le bureau a d'ailleurs été reconduit pendant l'assemblée générale : Pierre Vergé à la présidence, Max Olivier Cazals, à la vice-présidence, Christian Guilhem trésorier, Antoine Vogels secrétaire, Claude Raynal président fondateur, Roger Antech président d'honneur. Depuis 22 ans, 531 entreprises ont été aidées, 1 347 emplois créés, 1 782 sauvegardés, 3 129 pérennisés sur le territoire, 630 prêts d'honneur soit 4 706 323 € octroyés, 18 237 938 € prêts bancaires ont pu s'adosser grâce au coup de pouce d'HVAI.
 Un moteur de l'économie solidaire avec un slogan : «Notre grande cause faire naître votre entreprise».

 Les partenaires pour trouver les fonds sont:le conseil Régional,le conseil général  présent depuis sa création, la communauté du Limouxin et st Hilairois,  l'État, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Carcassonne-Limoux-Castelnaudary, la communauté de communes Aude en Pyrénées, la communauté de communes les Coteaux du Razès,le Pays de Sault, Razès Malpère, du Chalabrais, du Pays de Couiza.,d'Axat..le Crédit Agricole, la Banque Populaire, la BNP, la Société Générale, le Crédit Mutuel.
 
REMISE DE CHEQUE
 
TERRITOIRE D INTERVENTION
Vign_TERRITOIRE
LA REPASSERIE DE MARGO
Vign_201802131629-full
Pas de faux plis à la Repasserie de Margo 

  C'est dans une ambiance chaleureuse que le ruban inaugural a été coupé, en présence des élus et de la représentante de l'État.  La création d'une activité commerciale ou artisanale en milieu rural témoigne, de la part de ceux qui se lancent dans l'aventure, non seulement d'un attachement au territoire, mais aussi de la volonté de gagner en indépendance dans le travail en proposant un service de base et de proximité. C'est dans cette perspective que notre concitoyenne Marguerite Ignacio s'est lancée dans l'aventure pour proposer à la population un service de laverie et repassage, en ouvrant un espace adapté qu'elle a baptisé La Repasserie de Margo. Soutenue dans son projet par l'association Initiative Haute-Vallée de l'Aude (IHVA), qui a pour but d'aider et accompagner de nouvelles entreprises sur le territoire, Marguerite a donc concrétisé un projet qu'elle envisageait depuis maintenant quelques années.

Aujourd'hui, elle est en mesure de proposer un service de lavage, repassage et pliage, avec aussi la livraison à domicile ou bien dans des points de dépôt et collecte situés dans les villages alentour.Pour ceux qui souhaitent profiter de ce service et qui n'ont pas la facilité de se rendre à Escueillens, il est possible de déposer son linge, soit à Belvèze, chez Mylène Négrier (tabac-journaux), Laurence Négrier (salon de coiffure) ; soit à Alaigne, chez Emmanuel Delaplace (La Paillasse, d'Alaigne). L'inauguration de cette nouvelle activité professionnelle s'est faite dernièrement, en présence de Didier Rieu, maire d'Escueillens-et-Saint-Just-de-Bélengard ; Sylvie Siffermann, sous-préfète ; Pierre Durand, président de la communauté du Limouxin, et des principaux acteurs financiers du projet. En prenant la parole tour à tour, chacun n'a pas manqué de saluer la motivation de Marguerite Ignacio pour cette initiative profitable à tout le territoire du Razès.Meilleurs vœux de pleine réussite professionnelle à Marguerite Ignacio dans ce projet innovant.La Dépêche du Midi
 
Créer un site avec WebSelf